Fatih Pinar : « les enfants d’aujourd’hui vivront dans le monde dedemain »

En tant qu'entrepreneur à Bruxelles et président bénévole de la Fédération des Entrepreneurs Actifs de Belgique (Betiad), Fatih Pinar – un entrepreneur dans l'âme – n’hésite pas à faire du bénévolat pour s'investir dans la vie sociale, et ce, malgré son statut d'homme d'affaires et sa vie bien chargée.

Qu’est-ce qui vous motive à être actif en tant que président?Tout d'abord, je pense qu'il est important de coopérer afin de contribuer à l’éducation et la cohésion sociale. Il est également important de servir de modèle pour les générations futures.

Pourquoi pensez-vous que la cohésion sociale et les projets éducatifs sont si importants?Nous sommes aujourd’hui face à des problèmes dus à un manque d’éducation. Le gouvernement fait de son mieux, mais ses ressources sont limitées. Il y a aussi d’autres problèmes plus globaux. Bruxelles est aussi une ville avec beaucoup de couleurs, encourager le «vivre ensemble» est crucial pour la cohésion sociale.

Nous ne pouvons faire des progrès que lorsque les gens prennent volontairement l'initiative de répondre à certaines questions. Imaginez que la neige tombe de manière intense: si vous enlever la neige en premier, les personnes qui empruntent ces chemins par après pourront plus facilement atteindre leur objectif, grâce au soutien mutuel.

Avez-vous participé à des projets de Fedactio ou d'autres associations membres?L'an dernier, en tant que Betiad, nous avons contribué au Festival internationale de la langue et de la culture "le Couleurs du Monde". C’est un projet qui motive les personnes à partager des valeurs communes de paix et d'harmonie. Les personnes de toutes les couleurs se mélangent, et surtout, ils communiquent avec respect, tolérance et compréhension mutuelle. Ce qui rend le spectacle très émouvant.

J'attache une grande importance à cet événement et espère qu'il sera répété et offrira la possibilité de construire encore plus de ponts de - paix, tolérance et respect - entre les différents pays du monde.

Quels conseils donneriez-vous aux autres pour les motiver à faire du bénévolat?Le seul moyen de garantir un avenir sûr pour nos enfants est d’offrir une meilleure éducation aux adultes de demain. Pour atteindre cet objectif, il est important de se mobiliser ensemble. Il ne faut pas oublier que les enfants d’aujourd’hui vivront dans le monde de demain.
/

Contact Our Bruxelles' Center

Rue des Palais 27, 1030 Schaerbeek, Belgique
Lun - Vend (9:00 - 17:00)

Blijf op de hoogte!

© Fedactio. Tous droits réservés. Déclaration de confidentialité