Nicolas Roland: 'Olysso est un projet qui me tient à coeur'

Chercheur en Science de l'Education et à la tête de l'équipe ULB Podcast, Nicolas trouve le temps de s'investir dans l'associatif.

Pouvez-vous parler de vos engagements bénévoles ?
A côté de mon travail, je prends part à diverses activités dans le monde associatif, la plupart tournées vers la pédagogie, je suis notamment membre  de l’association Francolympiades pour laquelle j’ai œuvré avec les autres membres sur la conception des projets en général et particulièrement d’un des projets phares, Olysso – les olympiades de sciences sociales.

Pourquoi les olympiades de sciences sociales ?
Ayant mal vécu, étant jeune, les olympiades de mathématiques, de biologies etc., c’était assez particulier pour moi de prendre part à ce genre d’évènements... Mais le principe d’Olysso, c’est de permettre aux jeunes de s’engager, de réfléchir à des problématiques de société, et surtout d’y proposer des solutions. Ce projet me tenant à cœur, j’essaye d’y apporter chaque année des innovations, de proposer des réflexions, de participer à la finale, et de rentrer en contact avec les jeunes, les parents et les enseignants.  C’est un moment extraordinaire où l’on assiste à l’aboutissement pour des jeunes d’un projet auquel ils ont œuvré une année. C’est impressionnant de voir la réflexion de jeunes autour de thématiques diversifiées des sciences humaines et sociales, qui sortent du canevas scolaire et arrivent à trouver des solutions.

Avez-vous participé à d’autres projets de Fedactio ?
J’ai également eu l’occasion de faire quelques conférences sur la préparation du blocus pour les jeunes universitaire à  la BS Plateforme, une association qui s’occupe d’accompagner les jeunes dans leur milieu universitaire, également membre de Fedactio. A chaque fois, ces conférences se sont soldées de chouettes rencontres avec des jeunes qui soit venaient témoigner, soit recherchaient des conseils et techniques.

Quel genre de bénévolat conseillez-vous aux jeunes ?
Je conseille aux jeunes de s’engager dans le bénévolat à la fois pour soi mais aussi pour la société. Pour soi, parce que s’engager dans un projet dans lequel on croit est important. On acquiert de l’expérience : au sein d’une association, on fait de la communication, on développe nos relations humaines, on monte des projets... On améliore pas mal de compétences qui ne sont pas nécessairement apprises à l’école ou à l’université. Pour la société, parce qu’il existe énormément de problématiques au niveau de celle-ci, et que de nombreuses associations cherchent à trouver des solutions. Des associations qui n’ont pas toujours forcément assez de matériels ou de personnels. Et il faut donc apporter son coup de pouce.



/

Contact Our Bruxelles' Center

Rue des Palais 27, 1030 Schaerbeek, Belgique
Lun - Vend (9:00 - 17:00)

Blijf op de hoogte!

© Fedactio. Tous droits réservés. Déclaration de confidentialité