Paul Magnette: 'Nous avons besoin des entrepreneurs turcs pour ledéveloppement de Charleroi'

Le ministre fédéral Paul Magnette a rencontré les représentants de nos associations membres dans le cadre des rencontres de citoyenneté active en parlant de ses projets en vue des prochaines élections communales.


Affirmant qu’il devrait laisser son poste de Ministre fédéral et qu’il aurait besoin de l’aide de la communauté turque dans le développement de Charleroi, Magnette a parlé des projets qu’il compte réaliser s’il est élu bourgmestre de Charleroi. Il a également mentionné les problèmes de la ville, dont le taux de chômage très élevé.  « Notre ville a été victime de la crise qui est survenue dans les années 70 et 80. Depuis, de nouvelles usines ont ouvert leurs portes mais ce n’est pas suffisant. Il faut des citoyens organisés et actifs dans les domaines socioculturels, sportifs en professionnels, et les Turcs sont à féliciter sur ce point-là. »

« Nous sommes fiers d’accueillir le premier député turc au sein du Parlement Wallon. »

Connaissant bien la communauté turque de Charleroi, Magnette a félicité Serdar Kiliç pour avoir rejoint le Parlement Wallon au sein du parti socialiste. Magnette a également félicité les Turcs pour avoir racheté le club ROCCM en précisant qu’il était lui aussi supporter de ROCCM et qu’il souhaitait revoir les jours de succès de l’équipe.

Massin a pris la parole à son tour en exprimant que le plus grand problème de Charleroi est de perdre certains de ses citoyens au détriment des villes environnantes, et de voir la formation de gouffres entre les différentes classes sociales.
/

Contact Our Bruxelles' Center

Rue des Palais 27, 1030 Schaerbeek, Belgique
Lun - Vend (9:00 - 17:00)

Blijf op de hoogte!

© Fedactio. Tous droits réservés. Déclaration de confidentialité