Damla clôture ses activités dans le cadre de la fête des mères par unpanel

Damla a organisé un programme de trois semaines, spécialement dédié aux mamans, honorant leur rôle admirable à travers diverses activités. Le programme s'est clôturé avec un panel 'La maman dans les différentes cultures' qui s'est tenu à l'hôtel Holiday Inn Hasselt lundi dernier.


Le rôle de maman est un rôle admirable et précieux. Cependant, les mamans rencontrent diverses difficultés au quotidien. Elles doivent s’adapter à leur entourage, et répondre aux attentes de tout le monde : élever ses enfants, poursuivre une carrière professionnelle, entretenir la maison, suivre l’actualité, s’instruire, etc. De plus, la pression sociale a augmenté dans toutes les cultures vis-à-vis des femmes. Le panel « Le rôle de la maman dans différentes cultures » a exploré les rôles et la place de la mère dans un éventail de cultures et de religions. Les représentants des religions officiellement reconnues en Belgique, dont le Judaïsme, le Christianisme, l’Islam et le Bouddhisme ont été invités.

Le panel a débuté avec le discours de la présidente de l’association, Fethiye Akyazi. Ensuite, Odette Storms a pris la parole en informant le public sur la place de la femme selon l’Eglise Catholique. Storms a déclaré que la patience est une qualité très importante, parce que les femmes vivent une double vie : la vie familiale d’un côté et la vie professionnelle de l’autre. Storms a aussi expliqué que les enseignants jouent un rôle crucial dans l’éducation de l’enfant, car ce rôle est complémentaire à celui de la maman. Storms a conclu ses paroles en soulignant que l’amour entre une mère et son enfant est sacré et très précieux.

Nadine Larchy a ensuite représenté le Judaïsme, en expliquant les rituels et les prières, les rôles de la femme dans la famille et l’éducation de l’enfant. « L’enfant doit être au cœur de la vie de la femme ; il doit avoir toutes les chances de recevoir une bonne éducation »

Bahattin Koçak a parlé du statut de la femme en Islam, expliquant qu’elle est souvent comparée au ministre des affaires intérieures dans la culture musulmane, de par ses rôles importants au sein de la maison et la famille. Koçak a également cité une parole du Prophète « Le paradis est sous les pieds de la mère », concluant que l’on doit le respect aux mères et que les enfants doivent être obéissants à leurs demandes.

Représentant le Protestantisme, Lianne de Oude a expliqué que la création du protestantisme a fortement influencé la position des femmes. Par exemple, elles pouvaient devenir évêque dans la culture protestante. De Oude a aussi parlé de l’importance du dialogue interculturel, afin de briser les préjugés et être plus informé sur les autres religions.

Enfin, Ellen van der Velden a pris la parole pour informer le public sur le Bouddhisme. D’après le Bouddhisme, chaque être humain devient mère un jour et en acquiert les qualités, et cela à travers la réincarnation. Van der Velden à insisté sur l’importance de la médiation, expliquant que cela aide à faire face aux difficultés de la vie et à clarifier ses pensées au quotidien. Le discours s’est terminé sur quelques conseils relatifs à l’éducation.

Damla a informé le public que plusieurs activités sont planifiées à l’occasion de la journée internationale de la femme.
/

Contact Our Bruxelles' Center

Rue des Palais 27, 1030 Schaerbeek, Belgique
Lun - Vend (9:00 - 17:00)

Blijf op de hoogte!

© Fedactio. Tous droits réservés. Déclaration de confidentialité